PUBLICATIONS

Libres propos civiques en pays français d’Amérique, Guadeloupe-Guyane-Martinique

Parution :

Nestor

Auteur(s) :

Pierre-Yves CHICOT

L’ouvrage est davantage une invitation à alimenter le débat public dans les sociétés françaises d’Amérique à partir de contributions qui sont relatives à des questions de société (exemple : la violence), d’économie (exemple : les très petites entreprises), d’institution et de politiques (exemple : la responsabilité politique locale), d’écologie (exemple : l’épandage aérien), de relations internationales et d’affaires européennes (exemple : la contribution des régions ultrapériphériques à la grandeur de la France et de l’Europe)..

"Toutes ces thématiques interrogent notre rapport (guadeloupéens, guyanais, martiniquais) à notre présent et surtout à notre devenir : comment envisager demain non pas en raisonnant simplement comme des départements-régions d’outre-mer suiveurs mais comme des pays, certes rattachés à la France et à l’Union Européenne, prenant constamment et résolument des initiatives ?"

Le style est simple mais le raisonnement conduit est rigoureux à l’image de ce qu’on peut trouver dans un essai. L’ouvrage se veut cheminement historique. Evidemment, l’année 2009 est une année à retenir compte tenu de l’irruption des mouvements sociaux en Guadeloupe, en Guyane et en Martinique.

Débuté en Guyane, à la fin de l’année 2008, en raison du prix du carburant, le mouvement social s’est étendu à la Guadeloupe et à la Martinique, également articulé autour de la contestation du coût de la vie. Au-delà de cela, je crois que c’est la pertinence de l’ordre économique et social dans ces pays français, mais situés en Amérique centrale et du Sud, qui était posée et reste encore posée. En raison, d’une inadaptation de politiques publiques d’origine nationale et européenne, la situation hélas continue à se dégrader, même si les sociétés françaises d’Amérique font montre d’une historique capacité de résilience et de résistance. Vraisemblablement, les ressorts propres à la civilisation des cyclones leur confèrent pareille force.

A travers ce livre, je tente des exposés pédagogiques sur l’économie, l’écologie, les institutions, la politique, la sociologie etc. Je souhaite que les lecteurs instaurent en toute convivialité, dans le respect des opinions de chacun le DEBAT qui produira des propositions pour le mieux vivre ensemble, la création de richesses dans un esprit permanent de justice sociale. Et ce, d’autant plus que l’année prochaine, nous avons des échéances électorales majeures.

Voir AUSSI

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône YouTube

CREDDI

Nous suivre :