PUBLICATIONS

La régulation de la Télévision hertzienne dans les départements d’outre-mer

Parution :

L’Harmattan

Auteur(s) :

Jim Lapin

Pendant longtemps, la télévision publique dans les départements d’outre-mer s’est enfermée dans un processus d’assimilation des ultramarins, dans un souci d’égalité avec la France hexagonale, sans pour autant considérer leurs identités. Ce qui n’a pas contribué au développement d’une politique audiovisuelle intégrationniste.
La concurrence des chaînes privées locales, au milieu des années 90, va pousser la télévision publique d’outre-mer à s’intéresser plus qu’avant aux problématiques régionales, promouvant ainsi davantage les identités ultramarines. On observe ici les prémices d’une politique d’intégration.
Toutefois,l’élaboration de programmes locaux de qualité en phase avec les identités ultramarines et fédérant le plus grand nombre, nécessite la mobilisation d’importants moyens financiers.
C’est là où réside la principale difficulté pour les diffuseurs ultramarins locaux, publics comme privés, dans un domaine très règlementé et contraignant.

Voir AUSSI

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône YouTube

CREDDI

Nous suivre :