PUBLICATIONS

Introduction à l’économie du tourisme

Parution :

Sociétés et économies insulaires - DIVERS
Édition : L’Harmattan, 2000

Auteur(s) :

Joël Raboteur

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le tourisme connaît une croissance de plus en plus forte. Joël Raboteur met en exergue les fondements explicatifs de cette croissance exceptionnelle de la demande touristique, et nous permet d’anticiper les évolutions futures de l’offre touristique. Un ouvrage qui s’adresse particulièrement aux étudiants en économie, en BTS tourisme loisirs, aux enseignants et chercheurs ainsi qu’aux professionnels de l’hôtellerie et du tourisme.

Résumé :

L’économie du tourisme a toujours été considérée comme « l’enfant pauvre » des sciences - économiques. Aussi, traiter de la question peut sembler une redoutable entreprise, si l’on tient compte du caractère relativement jeune de la spécialisation, dont la documentation et l’approfondissement théorique ne couvrent pas toujours le champ de l’information. Pendant longtemps, on n’a accordé que peu de crédits aux recherches entreprises dans ce secteur. Seuls les géographes, dont on connaît la curiosité naturelle, ont compris l’importance économique, sociale, environnementale, juridique et culturelle du problème. Depuis quelques années, certains chercheurs en économies s’intéressent de manière rationnelle et pragmatique à l’économie du tourisme. Leurs études ont contribué en grande partie à mettre en évidence les facteurs explicatifs de l’offre et de la demande touristiques, sans exclure dans leurs investigations l’environnement et l’aménagement du territoire. Par contre on découvre un nombre assez restreint de recherches qui traitent de l’impact du tourisme sur l’environnement physique et sur l’environnement socioculturel. La rareté relative des recherches en la matière s’explique par la spécificité inhérente même à ce secteur d’activité et par les difficultés qu’il y a à l’appréhender. En effet, il peut paraître déconcertant de vouloir déterminer de façon précise le champ d’investigation de cette industrie. De même, il semble fallacieux de vouloir réduire le tourisme uniquement à l’hôtellerie ou à la restauration. Accepter cela, c’est omettre ce qui fait l’originalité du produit touristique, à savoir le fait qu’il soit un produit composite ou une activité multiproduit.

Est-il nécessaire de rappeler que l’activité touristique n’est pas un phénomène nouveau. Le voyage a toujours été une constante dans l’histoire de l’humanité. Ainsi le désir de découvrir et de redécouvrir n’a pas été l’exclusif de l’homme moderne. Bien avant le XXe siècle, ce goût prononcé pour les déplacements était déjà manifeste chez bon nombre de peuples. Le mérite de notre société contemporaine est d’avoir rendu le tourisme jusque-là réservé à une élite, à la portée de tous et d’en faire un produit de« consommation de masse ». La grande innovation de ce XXe siècle a été de faire du tourisme une véritable « industrie ».

Voir AUSSI

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône YouTube

CREDDI

Nous suivre :