PUBLICATIONS

Espaces et aires protégés : gestion intégrée et gouvernance participative

Parution :

Sciences humaines et sociales (Publibook),Études caribéennes, no 12. 275 p

Auteur(s) :

Sous la direction de Jean-Marie Breton, avec entre autres 17. Dominique BLANCHET

Les atteintes récurrentes et aggravées à la biodiversité et aux écosystèmes naturels, dans les zones ultrapériphériques d’outre mer en particulier, appellent et justifient aujourd’hui une protection adaptée et renforcée des espaces naturels fragiles, sensibles, ou convoités, dont les richesses écologiques sont particulièrement menacées. Les espaces insulaires et archipélagiques du bassin de la Caraïbe n’échappent pas à la problématique gestionnaire complexe issue de la dialectique des exigences contradictoires de la dynamique du développement économique et de la protection environnementale, pour les aires terrestres aussi bien que marines, pour les espaces urbanisés autant que ruraux, pour les zones côtières et littorales.

Les objectifs initiaux de protection et de conservation visant au maintien sinon au gel de la nature et de l’environnement en l’état, trouvent désormais un indispensable prolongement dans la mise en valeur et l’utilisation durables et reproductibles des ressources naturel-les. Les différents modes et instruments conçus et mis en place à ce titre revêtent des formes et obéissent à des régimes divers et variés : création d’aires protégées (parcs nationaux, parcs naturels, parcs maritimes, réserves naturelles, réserves de biosphère, etc.) ; dispositifs règlementaires de mise en défens, et de protection de biotopes ; création du réseau communautaire « Natura 2000 » ; acquisition d’espaces fonciers par le Conservatoire du littoral ; etc.

Voir AUSSI

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône YouTube

CREDDI

Nous suivre :